2019 Musée Volant Salis (l’article de Dom)

Mémoire de pilote

Article mis en ligne le 11 juillet 2019
dernière modification le 29 septembre 2019

par Dominique Ficheux

Outre le port du casque et du blouson, il existe bon nombre de points communs entre la pratique des aéroplanes à hélice et celui de la motocyclette. D’abord, on se retrouve face un moteur à pistons performant, à architecture variée. Ensuite, il se dégage de ses machines une élégance physique qui ne laisse pas indifférent… Bref des qualités qui éveillent la passion de ceux qui les pilotent. Ainsi qu’un sentiment de liberté absolue vis-à-vis de l’environnement. Même quand celui-ci ne se montre guère accueillant.
En vertu de ces similitudes, nous nous étions quelques-uns de Warm-up 95 à prendre, à moto, au premier jour de l’été, la direction de l’aérodrome de Cerny-La Ferté-Alais afin de visiter le Musée volant de l’aviation historique. En quelque sorte nous nous rendions au “Salon avion légende“. Evidemment, nous avons agrémenté la visite d’un parcours routier buissonnier sur le bitume rural de l’ouest et du sud de l’Ile-de-France. Il fallait bien que nous aussi nous prenions du plaisir aux commandes de nos bécanes. De plus nous bénéficions d’une météo magnifique. De celle qui fait décoller les avions et rouler les motos. Nous étions au diapason.
Au terme de cette visite un constat s’impose… l’histoire nourrit la mémoire et nous fait rêver. Nous nous imaginions aux commandes d’un Spitfire ou d’un B17 de la Seconde Guerre mondiale comme à celles d’une Norton ou d’une Benelli de la grande époque du Continental Circus. Les risques en moins…
Dom

les photos en cliquant ICI
La vidéo de Jean-Michel en cliquant ICI